L'HISTORIQUE DU THEATRE DE LA MADELEINE :

theatre-de-la-madeleine-photo-historiqueL'édification de la deuxième Comédie, par des particuliers,
date de 1777.

Son emplacement fût choisi, à l'extérieur de la ville, contre le rempart, à côté de la porte de La Madeleine. Un endroit, à l'époque, isolé, car la première Comédie, située dans la rue appelée aujourd'hui Georges Clemenceau, près de l'Hôtel de Ville, brûla en 1775, et propagea l'incendie au quartier. L'isolement était donc nécessaire.

En 1813 : suite au dépôt de bilan des 3 propriétaires, la Ville de Troyes rachète la Comédie, qui devient théâtre municipal.

En 1860 : une reconstruction presque complète est décidée. Création d'une nouvelle salle de style « Louis Philippe » et surélévation de la cage de scène pour l'installation de cintres à la française.

En 1931 : réfection de la salle et de son décor, ainsi que la création d'issues de secours supplémentaires.

En 1970 : réfection complète et totale du théâtre (nouvelle décoration symbolique dans la salle), élévation de la cage de scène, modernisation des cintres (à l'allemande), mise en place d'un nouveau système d'éclairage de scène moderne et construction de la verrière d'entrée que les Troyens appelleront d'emblée "l'Aquarium".

theatre-a-l-italienne-theatre-de-la-madeleineLe théâtre de La Madeleine est un théâtre à l'italienne (apparition de tels théâtres en Europe au milieu du XVIIè). Ces théâtres "à l'italienne" sont nés de la science architecturale des italiens et durant un siècle bénéficieront du savoir-faire des artisans français.

C'est le résultat d'un partage des savoirs italiens et français.